Site icon Mag Haiti

Coronavirus (Covid-19) et l’implication citoyenne des haïtiens

Mieux impliquer le citoyen (la citoyenne) haïtien, ne dans la lutte afin d’éviter la propagation du Coronavirus (Covid19) dans le pays, tel a été le thème de l’un des panels de l’émission radiophonique hebdomadaire TOP HAITI diffusée tous les samedis matins entre 8h et 10h sur les ondes des radios TOP HAITI sur la plateforme zeno et sur sa page facebook et sur radio D’S 104.7 FM et sur tunein en son édition du samedi 11 avril 2020.

En effet, Bernadin Larrieux, enseignant-chercheur, agronome, licencié en travail social, philosophe et Insky Pierre-Louis, coordonnateur de l’organisation civique dénommée SIV-AKSYON, militant dans l’environnement depuis des lustres, professionnel du droit et enseignant ont été les augustes panelistes a débattre de ce thème.

Dans les arguments développés à l’émission, les intervenants ont imposé à la notion même de citoyen un ancrage lié à l’implication. Ils ont pris en exemple, la naissance du concept dans la Grèce antique qui conférait au citoyen des engagements à la cause de la cite. Bernadin Larrieux a avancé que dans la modernité, le citoyen en plus de ses implications sociologiques s’astreint à ses droits et à ses devoirs. De l’avis de Insky Pierre-Louis, ce dernier est comme une pierre dans la construction sociale.

Le Coordonnateur de Siv-Aksyon qui évolue à partir des champs de civisme environnemental, patrimoine et tourisme, secourisme et savoir-vivre (se former se perfectionner) prône la solidarité entre haïtiens dans ce temps de coronavirus. Il clame également une prise de conscience qui appelle à faire autrement les choses. Le réchauffement climatique et d’autres catastrophes naturelles seront peut-être dans nos murs selon Insky Pierre-Louis précisant que c’est le moment où jamais de relancer l’agriculture haïtienne.

Bernadin Larrieux interpelle la société civile à faire des groupes interdisciplinaires comprenant des médecins, travailleurs sociaux et sociologues dans l’implication de la maladie dans le pays. Une cartographie de circulation de la maladie du premier cas au dernier est nécessaire. Des kits sanitaires pour effectuer des tests massifs, création d’une commission communale avec des notables connus dans chacune des communes en tenant compte des spécificités régionales et la sensibilisation tenant compte de la représentation de la maladie sont autant de propositions faites pour la société civile par l’enseignant-chercheur Bernadin Larrieux.

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube: https://www.youtube.com/c/maghaiti?sub_confirmation=1&gl=CO&hl=es-419

© Tous droits réservés – Groupe MagHaiti 2019

Comments

commentaires

Skip to toolbar